Ost­grat

This post is also avail­ab­le in: Deutsch Eng­lish Ita­lia­no

Rebec­ca Bisig, Hans Z‘Brun et Egon Fel­ler 2004
Le pay­sa­ge lors du par­cours de l’Arête Ouest est gran­dio­se et impres­si­on­nant. Avec ses 17 longueurs, il s’agit de la voie la plus longue pour accè­der au Wiwan­ni­horn. Domi­nant le Balt­schier­der­tal, elle off­re un esca­la­de variée et est très bien équi­pée. Par cont­re il ne s’agit pas d’une voie d’escalade spor­ti­ve typi­que, mais plu­tôt d’un iti­nér­ai­re d’alpinisme. Les dif­fi­cul­tés sont con­cen­trées dans les pre­miè­res longueurs et sur quel­ques pas seu­le­ment. Les Edel­weiss ou le petit Mélè­ze à 2972,3 m d’altitude pré­sen­tent tous les deux un record pour leur espè­ce. Après la 8 ème longueur, ne lou­pez pas la peti­te tra­ver­sée sur la gau­che qui mène au pied d’une supren­an­te fis­su­re.
Tôt dans la sai­son, l’accès pas­se sur des névés et peut être déli­cat.
Descen­te: Par l’arête ouest ou par la Voie Nor­ma­le dans la face Sud-Ouest. La descen­te en rap­pel n’est pas con­seil­lée, car la cor­de peut se coin­cer dans des blocs.
Comp­ter 4 – 6 h jusqu’au som­met du Wiwan­ni­horn.
Maté­ri­el: 12 dégai­nes et cor­de de 50 m. Pré­voir le maté­ri­el d’alpinisme sui­vant les con­di­ti­ons.
Topo du gui­de d’escalade Wiwan­ni 2020

 

Défilement vers le haut